Règles de base pour le montage vidéo

Voici les principales directives qui sont utiles pour le montage des séquences de votre tournage.

Règle générale 

Pour mener à bien votre montage vidéo, des règles de bases sont à suivre. Ce ne sont évidemment pas des règles strictes, mais il faut avoir un peu d’expérience pour faire des exceptions, notamment pour les séquences humoristiques ou expérimentales. Pour en savoir plus, il est également recommandé de suivre une formation.

Règle n°1

Ne montez pas ensemble des scènes où la caméra est en mouvement. Les plans panoramiques, les zooms et autres plans mobiles doivent toujours être entrecoupés de plans statiques.

Règle n°2

Les photos doivent être prises sous différents angles, avec une variation d’au moins 45 degrés. Les séquences de visages doivent être tournées en alternant les points de vue. Changez de perspective lorsque vous tirez sur des bâtiments. Si vous avez des plans similaires de même type et de même taille, la diagonale de l’image doit alterner de l’avant gauche à l’arrière droit, et vice versa.

Règle n°3

Faites des coupes lorsque les gens déménagent. L’observateur sera distrait par le mouvement actuel et la coupure sera imperceptible. En particulier, il sera possible d’insérer un long champ au milieu de la scène en mouvement. Veillez à ce que les passages soient harmonieux, en évitant les sauts visuels soudains.

Règle n°4

 Plus un plan est statique, plus sa durée doit être courte. Les tirs avec des mouvements rapides peuvent cependant avoir une durée plus longue. Comme les plans longs ont un contenu plus cohérent, ils devraient être plus longs. En intervenant consciemment dans le montage des séquences filmées, il est possible non seulement de produire les effets souhaités, mais aussi de transmettre des messages qui ne peuvent ou ne doivent pas être montrés avec les images. Il y a essentiellement six façons de communiquer des messages avec un montage soigné : montage par analogie, parallèle, en contraste, de substitution, causal, formel.